Maroc : Lalla Salma et Lalla Hasnaa, l’autre échec de Mohammed VI

Lalla Salma aux côtés du roi Mohammed VI

Au Maroc, c’est un secret de polichinelle que de parler du différend entre Lalla Salma et sa belle-sœur Lalla Hasnaa. Des relations plus que heurtées, qui ont abouti à l’éclatement du noyau de la famille royale, sous le regard… impuissant du roi Mohammed VI.

Lalla Salma et sa belle-sœur Lalla Hasnaa ne se digéraient pas, alors que toutes deux partageaient le palais royal de Mohammed VI. Une guéguerre au beau milieu du palais royal qui a fini par emporter celle qui est à ce jour considérée comment l’épouse du souverain. « Les sœurs de Mohammed VI ont contraint Lalla Salma à disparaître ». Cette assertion a fait le tour de la planète. Et parmi les deux frangines du souverain, notamment Lalla Meryem et Lalla Hasnaa, le seconde a été présentée comme la plus hostile à la mère de Moulay El Hassan et Lalla Khadija.

Une hostilité qui pourrait être le fruit d’une jalousie née d’une rivalité évidente au sein même du palais de Mohammed VI. En effet, pendant un moment, le palais du roi Mohammed VI disposait de deux Première dame. Lalla Salma et Lalla Hasnaa. Pendant que l’une est présidente exécutive de l’association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer (ALSC), l’autre est présidente honoraire de l’Association Hassanate pour le développement humain. Pendant que Lalla Salma est nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Lalla Hasnaa est nommée ambassadrice de bonne volonté de la commission climat du bassin du Congo.

A lire : Maroc, Lalla Salma : l’échec de Mohammed VI

Bref, deux Première dame au palais du roi Mohammed VI. La question qui mérite d’être posée est de savoir où était le roi pendant que sa maison « brûlait » ? Le constat est là et amer : Lalla Salma ne fait plus partie de la vie du palais royal, alors qu’elle est la mère de celui qui est supposé remplacer le souverain après son départ du trône, Moulay El Hassan. En laissant prospérer le conflit entre sa sœur et son épouse, Mohammed VI aura échoué à maintenir sa famille unie.