Maroc : chapeau bas à la Direction générale de la surveillance du territoire !

Au Maroc, la Direction générale de la surveillance du territoire s’active, de jour comme de nuit, à fournir des éléments d’informations précieux permettant aux autorités de mettre hors d’état de nuire terroristes comme trafiquants.

Tout d’abord, grâce à des informations fournies par cette même Direction générale de la surveillance du territoire, un suspect qui faisait l’objet de 25 mandats de recherche au niveau national a pu être interpellé, ce jeudi, par les membres du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger.

L’individu âgé de 32 ans, était recherché par la justice, d’où son mandat de recherche national pour trafic de stupéfiants et de psychotropes. Pour aussi d’autres délits notamment coups et blessures graves ; 25 mandats de recherche ont été lancés contre lui par le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan, entre juin 2017 et novembre 2019. Pour l’heure, il a été placé en garde à vue, et des enquêtes sont menées pour confirmer les chefs d’accusation retenus contre lui, mais aussi de mettre à jour l’identité de probables complices dans cette affaire.

Autre affaire, même impact de la Direction générale de la surveillance du territoire qui, par ses informations précises fournies, a permis à la police judiciaire de Témara et de Casablanca de saisir 476 kg de cocaïne dans un appartement aux environs de Rabat. L’arrestation de deux trafiquants âgés de 38 et 40 ans a permis de trouver l’endroit où était cachée de la marchandise. Sur place, des perquisitions ont été effectuées permettant la saisie d’un fusil de chasse, de cartouches, de sommes d’argent, des montres de luxe, des carnets de chèques, une bombe lacrymogène, des bijoux et une lettre de change comportant une somme de 120 000 dirhams. Des véhicules aussi ont été trouvés sur place, dont un 4×4 explique le communiqué.

Toujours selon le même communiqué, les suspects ont été placés en garde à vue et d’autres individus impliqués dans l’affaire son activement recherchés pour éventuellement démanteler un réseau de trafiquants à l’échelle internationale.