Maroc, Casablanca : nouvelle colère de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI

La ville de Casablanca, au vu des derniers développements, commence à avoir la réputation d’être un véritable casse-tête pour le roi du Maroc, Mohammed VI. Et la ville pourrait, une nouvelle fois, être à l’origine d’une colère du roi Mohammed VI.

Au Maroc, cela fait un bout de temps que le souverain ne dort plus sur ses deux oreilles. En raison de la ville de Casablanca, attendue pour être la vitrine du royaume, mais enchaîne les mauvaises nouvelles pour Mohammed VI. En effet, en mi-mars dernier, en marge de sa visite à Casablanca, le roi Mohammed VI avait ordonné la mutation disciplinaire à Guelmim, du secrétaire général de la préfecture d’Anfa, en raison des « retards et blocages constatés sur un ensemble de travaux d’aménagement et de projets au niveau des zones d’Anfa et de la Corniche à Casablanca ».

A lire : Covid-19 au Maroc : l’inquiétante progression à Casablanca

Un peu plus tout, au mois de fin février, alors en visite à la nouvelle station balnéaire et touristique « Taghazout bay », Mohammed VI, pas du tout content de l’exécution des travaux en cours, avait ordonné l’arrêt des chantiers à Casablanca. Mieux, le souverain avait donné ses fermes instructions allant dans le sens de la démolition des villas et d’une partie des hôtels. Mohammed VI avait, par la même occasion, ordonné la reconstruction de plusieurs autres édifices. Sauf que les instructions du roi n’avaient pas été suivies d’actes concrets, déclenchant la « tempête de mars ».

A lire : Chloroquine et Covid-19, Didier Raoult confirmé aux USA : 0 décès sur 700 cas traités à 20 dollars (vidéo)

La nouvelle colère du souverain que va provoquer la ville de Casablanca est en rapport avec les chiffres inquiétants du Covid-19. Le ministère marocain de la Santé a en effet fait état de la région de Casablanca-Settat qui, à elle seule, enregistre 241 cas de malades du Coronavirus, sur les 844 que comptait le royaume à la date du 4 avril 2020. Il relève qu’en un peu plus de 24 heures, Casablanca a enregistré, à elle seule, 51 nouveaux cas de contamination au Coronavirus. D’autant que le 2 avril dernier, la ville était à 190 cas recensés de personnes infectées au Covid-19.

Signe que les instructions données par les autorités sanitaires du royaume sont foulées du pied par les populations. Et la conséquences est immédiate, avec une proliférations des cas de malades du virus qui se propage plus vite que dans les autres régions du royaume. Et c’est cette absence de discipline qui pourrait déclencher une nouvelle colère du roi contre les autorités de la ville de Casablanca.

A lire : Maroc, Covid-19 : grosse colère de Mohammed VI ?