Maroc : arrestation d’un Algérien recherché par Interpol

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine a annoncé l’arrestation d’un homme, un Algérien, soupçonné de faire partie d’un réseau international de trafic de drogue. 

La sécurité policière de la ville de Fès au Maroc a arrêté  un Algérien qui faisait l’objet d’un bulletin rouge émis par l’Organisation internationale de police criminelle Interpol, à la demande des autorités judiciaires de l’Algérie, annonce la DGSN sur sa page Facebook. Il est soupçonné d’être lié à un réseau international de trafic de stupéfiants.

Le suspect, âgé de 36 ans, cherchait à obtenir une carte de séjour au Maroc lorsqu’il a été arrêté à la suite d’une recherche dans la base de donnée d’Interpol. Il a été mis en garde à vue et l’Algérie a procédé à une demande d’extradition qui sera examinée rapidement.

L’arrestation de ce présumé criminel s’inscrit dans le cadre des efforts menés par le Maroc pour une meilleure coopération internationale en matière de sécurité, afin de lutter plus efficacement contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier.

Récemment, souligne Sputnik, le Maroc a été remercié par le ministre de l’Intérieur et vice-président du Conseil des ministres de l’Italie, Matteo Salvini, pour l’arrestation de Raffaele Vallefuoco, membre d’un clan mafieux italien.