Maroc : après Lalla Salma, la famille de Mohammed VI s’attaque à Moulay Hassan

Mohammed VI alors hospitalisé en France,

C’est à croire que le Maroc devra, éternellement, faire face à des batailles de positionnement au sein même du palais royal où, après avoir écarté le princesse Lalla Salma, la famille du roi Mohammed VI tenterait de se débarrasser du prince héritier du royaume, Moulay Hassan.

Les dernières informations parues dans la presse, notamment espagnole et algérienne, concernant le palais royal du Maroc n’augurent rien de bon. Une information publiée par la presse espagnole et reprise en Algérie aurait révélé que « le prince Moulay Rachid ben El-Hassan, le fils cadet du roi Hassan II par ailleurs frère du roi Mohammed VI, aurait voulu se débarrasser de son neveu, Moulay El Hassan, 17 ans, actuel prince héritier du Maroc ».

En effet, avait poursuivi Maghreb Online qui évoquait des médias espagnols, « le prince Rachid ben El-Hassan, aurait été même écarté de « tout poste de responsabilités officielle » au sein du royaume, « au Maroc même des réunions d’urgence se succèdent pour envisager différents scénarios pour accélérer la succession de Mohammed VI en faveur de son fils ».

Ces informations surviennent au moment où l’affaire dite Lalla Salma née Bennani, ex-épouse du roi Mohammed VI, est dans le flou le plus total. Depuis sa disparition, il y a bientôt trois ans, aucune nouvelle de l’ancienne Première dame du royaume. Dans ce feuilleton, apparait très souvent le nom des membres de la famille royale. En Espagne, l’on est convaincu que « les sœurs de Mohammed VI ont forcé Lalla Salma à disparaître ».

L’on sait toutefois que Lalla Salma ne fait plus d’apparition. Aujourd’hui, dans ce que Maghreb Online appelle une « guerre de succession », c’est le prince Moulay Hassan qui serait visé par le frère de Mohammed VI, le prince Moulay Rachid, qui compte coûte que coûte l’écarter. Qu’en sera-t-il ? Mystère.