Maroc : allègement des procédures d’obtention de visa Schengen en vue ?

Des négociations seront ouvertes entre le Maroc et l’Union européenne en vue de faciliter l’obtention des visas.

L’obtention d’un visa pourrait être prochainement facilitée pour les Marocains désirant se rendre à court terme en Europe. Des négociations en ce sens vont être entamées entre le Maroc et l’Union européenne (UE), suite à un accord de partenariat pour la mobilité, signé en juin dernier entre les deux parties. Dans un communiqué, l’UE se « félicite vivement » de la signature de ce partenariat avec le Maroc.

Début octobre 2013, la Commission européenne a proposé au Conseil de l’UE l’ouverture de négociations en vue d’assouplir les procédures de délivrance des visas de court séjour pour les citoyens marocains.

Depuis de nombreuses années, la population marocaine se plaint des complications à obtenir des visas Schengen de tourisme et de l’accueil souvent exécrable réservé aux demandeurs dans les consulats français. Sur la Toile, des internautes ont même créé des pages Facebook pour exiger la réciprocité des visas avec les pays qui exigent un visa aux touristes marocains, à commencer par la France.

Le Maroc, 9e demandeur de visa Schengen

En 2012, le royaume du Maroc était classé à la 9e place des demandeurs de visa Schengen avec 373 823 demandes et le 7e bénéficiaire avec 322 094 visas délivrés, selon la MAP qui cite la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, Cecilia Malmstrom.

D’après elle, ces négociations visent à alléger « pour certaines catégories de demandeurs des preuves documentaires relatives à l’objet du voyage à fournir à l’appui d’une demande de visa, la possibilité de délivrer des visas de long séjour à entrées multiples, l’exonération ou la réduction des droits de visas pour des catégories de voyageurs spécifiques et la possibilités d’exempter de l’obligation de visa les détenteurs d’un passeport diplomatique ou de service ».

Ce partenariat « fait figure de référence pour l’ensemble de la région du Sud de la Méditerranée », ajoute-t-elle. Un accord similaire d’assouplissement a été signé avec la Tunisie. « Encore faut-il qu’il voie le jour » au Maroc, souligne la presse locale en ligne.