Maroc – Algérie : vers la réouverture des frontières

Le Maroc et l’Algérie ont signé lundi, un important accord de coopération agricole. Les deux pays sont engagés depuis trois mois dans un processus de normalisation de leurs rapports diplomatiques rompus il y a plus de 30 ans. Leurs opinions publiques accueillent favorablement cette démarche

Bientôt la réouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie ? A Rabat comme à Alger, cette éventualité est évoquée avec sérieux. Les deux capitales multiplient les signes d’un réchauffement de leurs relations gelées par près de trois décennies d’un conflit larvé, au sujet du Sahara occidental. Lundi à Rabat, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch, et son homologue algérien en charge de l’Agriculture et du développement rural, Rachid Benaissa, venu participer au Salon international de l’agriculture (SIAM), ont signé un accord de coopération en matière de sécurité alimentaire entre leurs deux pays. Au terme de cet engagement, le Maroc et l’Algérie vont travailler à renforcer mutuellement leur sécurité alimentaire. Leurs experts agiront de concert pour vulgariser la recherche scientifique, développer la production animalière et végétale, et lutter contre la désertification.

Les deux pays s’engagent également à intensifier leurs échanges commerciaux. L’exécution de l’accord s’étalera sur cinq ans. C’est la première fois qu’une convention de cette importance lie les deux pays, depuis la fermeture de leurs frontières commune en 1994. Pour de nombreux observateurs, le signe est évident : le Maroc et l’Algérie se sont lancés dans un processus de normalisation de leurs relations. Leurs officiels évoquent d’ailleurs cette évolution à langue déliée. «Nous sommes des voisins et des frères et nous œuvrons (…) pour le renforcement des relations » bilatérales, a indiqué, lundi, Rachid Benaissa. «La fermeture continue des frontières entre deux pays limitrophes comme l’Algérie et le Maroc n’est pas raisonnable, la réouverture des frontières s’impose», a déclaré le même jour, le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, lors d’un entretien.

Des contacts depuis trois mois

Selon les médias des deux pays, l’Algérie et le Maroc ont de fait entamé des démarches de rapprochement depuis plus de trois mois. «Il n’existe pas de problème entre l’Algérie et le Maroc (…) Le problème du Sahara occidental est un problème onusien. Le Maroc est un pays voisin et frère. Il faut coopérer et nous devons coopérer», avait lancé le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, en inaugurant, samedi 16 avril, la manifestation baptisée «Tlemcen, capitale de la culture islamique». Fin février, la ministre marocaine de l’Energie et de l’Eau, Amina Benkhadra, s’était rendue à Alger. Une visite perçue comme « une relance de la coopération entre Alger et Rabat », selon l’analyse du quotidien algérien [El Watan->
]. Pour le quotidien en ligne [Tout sur l’Algérie (TSA)->
], les autorités algériennes se préparent activement à la réouverture des frontières. Depuis quelques semaines, écrit TSA, elles ont entrepris la rénovation des postes de contrôle sur certains points de la frontière commune avec le Maroc. «Il faut ouvrir ces frontières, mais avant, il faut créer les conditions nécessaires. Lorsque la décision sera prise, elle sera appliquée d’une manière honnête et équilibrée, dans l’intérêt des deux parties. On peut y arriver en poursuivant les consultations entre les deux parties. (…) Nous nous sommes entendus pour continuer l’échange de visites dans des secteurs sensibles. Des visites qui vont continuer jusqu’à la fin l’année», a expliqué Mourad Medelci.

Sur Facebook, de nombreux groupes de citoyens algériens et marocains se sont créés, et militent pour la reprise des relations entre leurs deux pays. Certains de ces groupes avancent même une date officielle pour l’ouverture des frontières : le 17 mai. « Les familles séparées depuis 17 ans des deux côtés des frontières maroco-algériennes auront bientôt la possibilité de vivre les moments de retrouvailles. La date de la réouverture de ces frontières est prévue pour le 17 mai prochain. La fête doit s’organiser déjà dans les deux pays frères. Une date que les deux pays voisins vont fêter dorénavant ensemble. La fermeture a coûté chaque année et ce depuis 1994, deux points de croissance au Maghreb. Les Marocains et les Algériens sont invités à afficher les deux drapeaux des pays frères sur leur profil facebook jusqu’au 17.05.2011, jour de cette réouverture», lit-on sur Actu Maroc, qui reprend des propos attribués à ces militants .

Le Maroc et l’Algérie avaient rompu leurs relations officielles dans les années 1975, suite à la confrontation de leurs deux armées à Amgala, au Sahara occidental.

Lire aussi:

 Algérie-Maroc : à quand l’ouverture des frontières ?

 Algérie – Maroc : la réouverture des frontières n’est pas pour demain

 Le Roi du Maroc fustige la fermeture de la frontière avec l’Algérie

 Algérie-Maroc : à quand la fin du gâchis ?

 Le Maroc souhaite la réouverture de sa frontière avec l’Algérie

 Algérie-Maroc : le dégel ?