Maroc, Algérie, Tunisie, bientôt reliés par un TGV

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie, seront bientôt reliés par une ligne de train à grande vitesse (TGV). Les études techniques ont déjà commencé en Algérie.

Le directeur général de la Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF), Yacine Bendjaballah, a annoncé, dans un entretien accordé à la Chaîne 1 de la Radio Algérienne, le projet de la réalisation d’une ligne de train à grande vitesse (TGV) reliant l’Algérie, le Maroc et la Tunisie.

« Un TGV allant du Maroc à la Tunisie en passant par l’Algérie est en projet, et sera bientôt au service des citoyens des trois pays maghrébins », a déclaré Y. Bendjaballah.

Il a aussi révélé que les études techniques ont déjà commencé en Algérie précisant qu’une enveloppe de 127 milliards de dinars a été attribuée en 2014 au plan de modernisation de la SNTF. Une commande de 30 locomotives de transport de marchandises auprès de plusieurs compagnies américaines, et 17 autres auprès de sociétés françaises a été déjà effectuée.

Selon le directeur de la SNTF, ce projet entre dans le cadre du plan de restauration des équipements de cette société et de ses lignes, dont 4 000 kilomètres seulement sont exploités.

La STNF a pour projet d’élargir son réseau pour atteindre 12 500 kilomètres à l’horizon 2025, à travers tout le territoire algérien.