Maroc – Algérie, Soolking remet le feu en brandissant un drapeau du Polisario

Le rappeur algérien Soolking a ravivé les tensions entre les deux frères ennemis du Maghreb en brandissant le drapeau du Sahara lors d’un concert en Espagne. Devant la colère de ses fans marocains, Soolking s’est excusé en expliquant avoir confondu le drapeau du polisario avec celui de la Palestine, entraînant cette fois ci une vive réaction de ses fans algériens…

L’Espagne est au centre d’une nouvelle dispute entre le Maroc et l’Algérie concernant le Sahara Occidental. Le rappeur algérien Soolking s’est produit en concert à la Salle Santana 27 à Bilbao, vendredi 21 juin 2019. A un moment donné, l’artiste a agité un drapeau de l’Algérie et un autre drapeau, celui de la République démocratique arabe sahraouie (RASD) tout en chantant la chanson symbolique intitulée « Liberté ».

Devant le tollé provoqué sur les réseaux sociaux par son geste, en particulier venant de ses fans marocains qui demandaient son boycott, Soolking a plaidé pour une erreur de bonne foi  » ils m’ont donné un drapeau algérien et un drapeau du Sahara, je l’ai pris sans regarder pendant que je chantais parce que pour moi, c’était un drapeau palestinien. » C’est un peu « à l’insu » de son « plein gré » que cela se serait déroulé et il aurait été piégé. Certains de ses fans marocains ont accepté les explications, mais nombreux sont ceux qui veulent lui interdire de revenir sur le territoire marocain. Enfin, cette explication qui n’a pas eu l’heur de plaire cette fois ci auprès de ses fans algériens.

En tous cas, le rappeur est coincé dans une situation qui semble inextricable, mais assez amusante car peu d’hommes peuvent se vanter d’avoir porté haut dans la même heure les drapeaux de l’Algérie, du Maroc et du Sahara Occidental… Sans compter celui oublié de la Palestine !

https://twitter.com/NEssalehy/status/1142549955682492417