Maroc : à Fès, un artisan sans sources de revenus se donne la mort !

Pour faire face à la crise engendrée par le Coronavirus, les gouvernements du monde entier ont mis au point des aides pour tenter de soutenir les secteurs les plus exposés à cette crise. C’est aussi le cas au royaume du Maroc où les fonds Covid-19 ont été mis en place pour faire face à la pandémie. Si toutes les couches sont concernées par ces fonds, il y en a qui n’ont toujours rien reçu et face à cette situation le pire devient dès lors envisageable. Mais que s’est-il donc passé ?

La tragédie aurait eu lieu à Fès d’après les informations révélées par Yabiladi ; un artisan quinquagénaire se serait donné la mort parce qu’il n’a pas reçu les aides des fonds Covid-19.

« Je meurs de faim, sans aides de l’Etat », aurait écrit le vieil homme sur un bout de carton. C’est le neveu du défunt qui aurait fait cette révélation et rajoute que son oncle s’était rendu chez le Moqadem et le Caïd pour réclamer son dû mais en vain.

« Il n’a pas trouvé autre solution que de mettre fin à ses jours », déplore le neveu. En ajoutant : « mon oncle avait cinquante ans. Il était isolé et vivait seul. »

« Nous avons perdu cet homme qui ne reviendra plus, mais il faut enquêter sur ceux qui accordent les paniers alimentaires avec le favoritisme et qui sont parfois revendus à des épiceries », déclare le neveu qui plaide pour l’ouverture d’une enquête et l’intervention du roi Mohammed VI. Des accusations démenties par la Wilaya de Fès-Meknès, ce samedi, dans un communiqué de presse.

« Les autorités locales se sont rendues sur les lieux du drame après avoir été alertées par les voisins du défunt, et n’ont pas constaté la présence de message », précise la communiqué qui ajoute que « ni le défunt ni les membres de sa famille n’ont déposé de demandes pour bénéficier de l’aide ».

Cependant, une « enquête judiciaire » sera ouverte contre les personnes ou les parties ayant « délibérément promu ces images et les ont attribuées frauduleusement », déclare la Wilaya de Fès-Meknès concernant cette tragédie.