Maroc : 502 personnes graciées à l’occasion de l’Aïd

Le roi du Maroc Mohamed VI a accordé une grâce partielle ou totale à 502 détenus à l’occasion de la fête de l’Aïd el Kébir qui sera célébrée mardi au Maroc. Le ministère de la Justice a annoncé que 15 personnes étaient immédiatement libérables. Les autres prisonniers bénéficieront d’un allègement de leurs peines ou de leurs amendes. « Nous ignorons pour l’instant si des détenus islamistes figurent parmi les graciés », a déclaré Abderrahim Mouhtad, président de l’Association de soutien aux détenus islamistes Ennassir. Panapress rappelle que le roi gracie régulièrement des détenus à l’occasion de fêtes religieuses.