Maroc : 3 millions de Marocains ont marché contre Ban Ki-moon

Au Maroc, la marche de Rabat contre les déclarations du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a réuni quelque 3 millions de personnes.

Initiée par des partis et des syndicats, la marche de Rabat contre les déclarations du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, grâce aux moyens logistiques mis à disposition, a mobilisé tout un peuple. Au total, près de trois millions de Marocains ont battu le macadam, ce dimanche 13 mars 2016.

Selon les chiffres officiels relayés par la MAP, trois millions de participants à la marche contre Ban Ki-moon étaient réunis au centre de la capitale Rabat. Une marée humaine qui a envahi les avenues Mohammed V, Hassan II et Ibn Toumert jusqu’au cimetière des Chohadas. Une forte présence des Marocains, relève Yabiladi. Le site précise que de conséquents moyens logistiques ont été mis à la disposition des organisateurs pour réussir l’événement : des autocars, de grands taxis et même des avions, notamment pour les sahraouis de Laâyoune et Dakhla, ont ainsi été mobilisés pour le transport des participants

La marche de ce dimanche a enregistré la participation de membres du gouvernement, notamment les ministres de l’Intérieur, Mohamed Hassad, des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, du n°2 de la diplomatie, Mme Mbarka Bouaida, Lahcen Daoudi de l’Enseignement supérieur, Nabil Benabdellah de l’Habitat, Fatima Marouane de l’Artisanat, Lahcen Haddad du Tourisme et Driss Merroun de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire.

Le grand absent fut le chef du Gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui avait cependant présenté au Parlement un réquisitoire contre Ban Ki-moon et Christopher Ross.