Mark Shuttleworth ou l’Internet utile

Devenu multimillionnaire avec la vente de son ancien empire, le Sud-Africain se lance dans une nouvelle aventure en créant HBD. Une société spécialisée dans la création d’entreprises africaines.

A 27 ans, Mark Shuttleworth est la figure emblématique de la réussite africaine. Multimillionnaire depuis la vente de son ancienne société pour 575 millions de dollars, il a récemment été appelé par le président sud-africain, Thabo Mbéki, comme conseiller aux nouvelles technologies (NT). Mark Shuttleworth a décidé de fonder une société spécialisée dans la création d’entreprises africaines.

Février 2000, le jeune prodige sud-africain cède à Verisign, contre des actions d’une valeur de 575 millions de dollars, l’entreprise qu’il a créée à sa sortie de l’université. Thawte Consulting était devenue entre temps l’un des plus importants fournisseurs d’attestations numériques, en dehors des Etats-Unis (pour que les entreprises commerçantes du Web puissent bénéficier de connexions sécurisées).

Au service des entrepreneurs africains

Avec ses millions en poche, il aurait pu se faire rentier. Il n’en est rien. Shuttleworth se lance dans une nouvelle aventure : HBD. Une société spécialisée dans la création d’entreprises africaines.

Si la nouvelle initiative, à ambition internationale, est pilotée à partir de Londres, le quartier général reste en Afrique du Sud, où Shuttleworth doit être installé pour remplir auprès du président sa mission de conseiller aux nouvelles technologies.

A côté de HBD, Mark Shuttleworth souhaite également mettre en oeuvre un certain nombre d’actions, à but non lucratif, dans les domaines de l’éducation et de la politique.