Mardi noir au Malawi : deux ministres décèdent du Covid-19

La journée de ce mardi 12 janvier 2021 a marqué les esprits au Malawi. Le pays fait face au décès de deux ministres en fonction, le même jour et pour la même raison : le Covid-19.

L’un est ministre des Transports et l’autre, ministre des Administrations locales dans le même gouvernement du Malawi. Et ce mardi 12 janvier 2021, Sidik Mia et son collègue, Lingson Belekanyama, ont été foudroyés par la mort, victimes du Covid-19. L’information a été annoncée, ce mardi, par un communiqué de la Présidence du Malawi qui dit que « le Président Lazarus Chakwera est profondément attristé par le décès de deux membres importants du gouvernement, aujourd’hui 12 janvier 2021 ». Pour le chef de l’Etat du Malawi, ces morts constituent une « perte incalculable ».

Sidik Mia et Lingson Belekanyama avaient été testés positifs au Coronavirus, il y a une semaine pour le premier, et deux semaines pour le second. Le 21 décembre 2020, les 31 ministres du gouvernement malawite avaient tenu une réunion dans le bureau du Président Lazarus Chakwera. Au lendemain de cette réunion, le ministre du Travail, Ken Kandodo, avait fait savoir qu’il était positif au Coronavirus. Alors qu’il s’est rétabli, c’est son collègue Rashid Gaffar qui s’est isolé chez lui pour les mêmes causes ; mais son état est jugé stable.

S’il n’est pas dit que c’est au cours de cette réunion que les deux personnalités décédées ont contracté le virus, il est quand même clair, selon les propres mots du Président Chakwera, que les taux de contamination au Coronavirus s’accroissent de plus en plus au Malawi, en raison du relâchement observé dans les gestes barrières. « Nous payons le prix du fait que beaucoup d’entre nous ont renoncé à porter le masque. Et quand je dis beaucoup d’entre nous, je m’inclus dedans, moi et le gouvernement », avait déclaré, dimanche, lors d’un discours à la nation, le premier citoyen du Malawi.

A cette date, le pays compte un nombre total de 9 027 cas de contaminations, 235 décès et 5 838 guérisons. Trois jours de deuil national ont été décrétés dans le pays, à compter de ce mardi.