Marathon de Londres : El Mouaziz, l’infatigable

Le Marocain Abdelkader El-Mouaziz a remporté pour la deuxième fois le marathon de Londres, ce week-end. Après son succès à New-York, il semble que le Marocain soit intouchable. En plus de sa victoire, il établit un nouveau record personnel.

L’image d’un athlète embrassant le sol puis regardant le ciel, les mains tendues comme un appel. Voici comment le Marocain Abdelkader El-Mouaziz célèbre sa victoire après avoir franchi en vainqueur la ligne d’arrivée du marathon de Londres ce week-end. Il a réussi un temps de 2 h 7′ 11 », établissant ainsi un nouveau record personnel.

C’est la deuxième fois cette année que El-Mouaziz s’impose dans un des plus grands marathons mondiaux. Sa première victoire fut lors du marathon de New-York. Avec en poche les 410 000 francs promis au vainqueur, El-Mouaziz peut savourer sa gloire en forme de pied-de-nez aux pronostiqueurs qui tablaient plutôt sur un succès de Paul Tergat.

Un duel qui tourne court

En effet, le duel tant attendu n’a pas eu lieu. Le Kenyan, donné grand favori, n’a pas été, et loin de là, ridicule. Mais il lui faudra encore du temps pour pouvoir contester la suprématie de spécialistes confirmés tels que El-Mouaziz, ou comme le Portugais Antonio Pinto, qui semble adorer le chiffre trois. Il a gagné trois fois ici et termine à la troisième place.

C’est sur les derniers kilomètres que le marathonien a réussi à prendre l’ascendant sur son dernier poursuivant, qui n’était autre que Paul Tergat, le multi-champion du monde de cross-country dont c’était la première apparition officielle sur la distance mythique. Mais il était dit que cette journée serait aussi noire que les eaux usées de la Tamise pour Tergat. C’est sur les quais bordant celle-ci que le Marocain a pris, petit à petit, une avance décisive et définitive… Un écart que Tergat ne pourra jamais combler et qui atteindra une minute à l’arrivée.