Manpower prend son envol au Maroc

Alors que la dernière de ses trois agences est sur le point de souffler sa première bougie, le groupe Manpower trouve peu à peu ses marques. Au Maroc, le concept de travail temporaire se développe de plus en plus, et au moins 50 millions de DH de chiffre d’affaires sont attendus pour 2001.

A Rabat, la dernière des trois agences du groupe Manpower, le géant américain du travail temporaire, s’apprête à fêter son premier anniversaire. Travailler autrement, le concept n’est pas nouveau au Maroc mais il n’a connu son véritable envol qu’il y a quatre ou cinq ans.

Manpower est implanté au Maroc depuis cinq ans.  » Tout était à faire « , explique Souad Boujida, la responsable de l’agence de Casablanca, la toute première agence chérifienne du groupe.  » Il fallait non seulement vendre le nom de Manpower mais également le concept même de l’intérim, aux clients (les entreprises,ndlr) comme aux candidats « , précise-t-elle. Le travail temporaire n’était pas encore rentré dans les moeurs. Mais les choses changent.

30% de titularisation

 » Les agences font de plus en plus appel à nous « , confirme Serges Monlin, commercial dans l’agence de Rabat. Tout comme les candidats, qui, il y a peu, ne se bousculaient pas au portillon … Car les avantages sont nombreux. Ce n’est certes pas systématique, mais l’intérim peut directement servir de tremplin professionnel. D’une manière générale, 30% des postes donnent lieu à une titularisation.

 » Pour vendre le concept d’intérim au candidat, nous lui expliquons que le fait d’accepter des missions même ponctuelles, c’était déjà mette un pied dans une grande entreprise – car nos principaux clients sont des multinationales – et enrichir son CV, avec l’opportunité que l’entreprise le garde « , confie Souad Boujida.  » C’est mieux que ne rien faire, car en ne faisant rien on perd ses compétences et son savoir-faire « .

Intérim, gestion de contrats et recrutement

Spontanément identifiée comme une entreprise de travail temporaire, Manpower mène toutefois une triple activité. A côté des contrats à durée déterminés, le groupe assure également une fonction de gestion de contrats ( la sous-traitance des contrats de travail de personnels temporaires d’une entreprise). Manpower fait aussi office de cabinet de recrutement pour ses clients. En fonction d’un descriptif de poste, le groupe se charge des tests et des entretiens pour présenter une sélection où le commanditaire pourra finalement faire son choix (une agence spécialement destinée au recrutement des cadres a été créée en avril dernier).

Après trois ans d’activité, le Manpower a développé un chiffre d’affaires de 45 millions de DH en 2000.  » Nous avons réalisé une belle année en 2001, même si elle n’est pas encore terminée nous savons qu’elle sera meilleure que l’année dernière. Nous pensons dépasser la barre des 50 millions de chiffre d’affaires « , confie la responsable d’agence de Casablanca, agence qui génère près de 85% des recettes du groupe au Maroc. La tendance est donc au beau fixe pour un secteur en plein devenir.