Manifeste contre l’ignorance

Un Manifeste contre l’islamophobie en ligne. Une action lancée par la Fondation de culture islamique, depuis Madrid, en Espagne. Avec une interface dynamique et belle, son site Internet nous transporte dans l’univers de la culture musulmane afin de combattre sa diabolisation. Génial.

Une campagne d’information et de lutte contre l’accroissement du sentiment anti-islamique dans les sociétés occidentales a commencé le 30 janvier 2003. Elle est initiée par la Fondation de culture islamique basée à Madrid (Espagne). L’institution scientifique et culturelle, indépendante, est non confessionnelle. Elle oeuvre à une meilleure connaissance des cultures et se sert d’Internet pour diffuser largement le Manifeste. Celui-ci appelle à « combattre la pensée unique, la manipulation de l’information et l’ignorance qui détruisent la compréhension entre les peuples et les différentes cultures, nourrissant la haine ».

Une pathologie sociale

L' » islamophobie  » est la haine, ou le rejet d’un Islam, réduit à une essence maléfique. Cette haine est alimentée par des préjugés et des stéréotypes négatifs qui, le plus souvent, pratiquent l’amalgame entre « Islam, arabe, islamiste, terroriste, intégriste » mais aussi entre culture et religion. Il est sain qu’une société intervienne contre cette déviance qui agresse une partie de ses membres et mine les fondements d’une vie commune. Il faut mettre la connaissance à la portée du grand public

Compte tenu du contexte actuel, l’initiative est opportune et vient rompre le silence des institutions et des intellectuels dominants. La Fondation, que préside l’islamologue et humaniste marocain Chérif Abderrahman Jah, se réfère à un récent rapport de l’Institut européen d’observation des phénomènes racistes et xénophobes qui a mis en garde contre « l’inexorable croissance de l’islamophobie » au cours de l’année écoulée. « Nous ne pouvons pas permettre que la guerre, l’injustice, la globalisation de la pensée, la manipulation de l’information et l’ignorance minent et détruisent l’entente entre les peuples et les différentes cultures, alimentant la haine et encourageant les expressions les plus haineuses de violence entre les êtres humains », proclame le manifeste.

Surfez sans préjugés

Le site de la Fondation nous propose une nouvelle version remarquablement conçue. Le sujet est sérieux mais la promenade est ludique, très agréable. Un concept dynamique et interactif. Sans fioritures, sobre et complet, c’est une base de données riche, mais accessible en espagnol uniquement. Selon Encarna Gutièrrez, de la Fondation,  » la nouvelle version du site prévoit un accès en plusieurs langues : arabe, anglais, français, italien « .

A la pointe des nouvelles technologies, le site est vivant, ludique. On peut s’amuser avec sa souris, construire des formes, changer la couleur de son écran, la taille de sa police ou s’initier à la calligraphie. Une recherche artistique aboutie. Même si l’on peut regretter que la navigation verticale soit peu aisée, à cause d’une arborescence complexe. Sur un plan purement technique, les amateurs et les professionnels du Net y trouveront une source d’inspiration certaine. Nouvelle tendance créatrice sur le net, le site de la Fondation est en soi, une oeuvre artistique à voir absolument. D’autant que, dans le contexte de crise que nous connaissons, la clarté de son propos s’impose à tous.

Visiter le site.