L’afronaute Mandla Maseko décède dans un accident de moto

Mandla Maseko aurait dû être le premier Africain noir dans l’espace. Mais le destin ne l’a pas voulu et le Sud-africain, vainqueur d’un concours de la Axe Apollo Space Academy, s’est tué ce week-end dans un accident de moto.

Mandla Maseko, disc-jockey, est mort à l’âge de 30 ans, samedi 6 juillet au soir. Il aurait pu devenir le premier Africain noir dans l’espace après avoir fait partie des 23 jeunes gagnants, dans le monde entier, du concours Axe Apollo Space Academy. Un jeu ou les vainqueurs devaient déposer un déodorant Axe dans l’espace, grâce à SpaceX, lors d’un vol de 100 km sub-orbital à bord d’une navette Lynx Mark II.

Surnommé « l’afronaute », Mandla Maseko avait terminé dans les 23 gagnants, devançant plus d’un million d’autres candidats venus de 75 pays. Le jeune homme de 30 ans a succombé à ses blessures après avoir été percuté par une voiture dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé Sitembile Shabangu, le porte-parole de la famille Maseko.

Prévu en 2015, le vol n’avait toujours pas eu lieu, mais le retard de l’opération n’avait pas dissuadé Maseko, qui voulait représenter l’Afrique et devenir une source d’inspiration pour les jeunes : « Je voulais faire quelque chose qui motive et inspire les jeunes de l’Afrique du Sud et de l’Afrique dans son ensemble et, espérons-le, dans une certaine mesure, les jeunes du monde entier, et montrer que peu importe votre origine, vous pouvez avoir n’importe quoi si vous le voulez, tant que vous y mettez tout votre travail et votre détermination », avait-il déclaré, lors d’une interview avec BBC.

De nombreuses personnes publient des messages en hommage à cet homme de 30 ans qui avait encouragé de nombreux enfants à se destiner à une carrière scientifique.