Mandela sommé de payer ses factures d’eau et d’électricité !

Alors que Nelson Mandela est toujours hospitalisé dans un état critique à l’hôpital de Pretoria, la mairie de Johannesburg lui a adressé un courrier, exigeant qu’il paye ses factures sous peine de lui couper l’eau et l’électricité.

Mauvaise surprise! Même s’il est toujours hospitalisé depuis le 8 juin à l’hôpital de Pretoria, Nelson Mandela n’échappe pas aux tracas du quotidien. La mairie de Johannesburg lui a envoyé par erreur une lettre salée lui intimant de payer ses factures, menaçant de lui couper l’eau et l’électricité! Cette dernière qui s’est rendue compte très vite de sa méprise s’est excusée, arguant que le courrier n’avait pas été envoyé à la bonne adresse. « L’adresse et le numéro de compte mentionnés sur la lettre sont ceux d’un autre client, pour une propriété dans un quartier voisin », a expliqué le porte-parole de la municipalité Kgamanyane Maphologela.

Facture de 270 000 euros pour l’ANC

La lettre, qui datait du du 1er août, exigeait le paiement de 6 468,48 rand, soit 495 euros dans les quinze jours. Apparemment, elle était adressée à un propriétaire ayant une adresse similaire à celle du héros national de la lutte contre l’apartheid, mais dans le quartier d’Oaklands, et non d’Houghton, selon une copie publiée sur le site internet de l’agence radio Eyewitness News.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle erreur se produit. Pas plus tard que le mois dernier, une facture d’électricité de plus de 3,5 millions de rands, soit 270 000 euros, a été envoyée par erreur au siège de l’ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud, dont Nelson Mandela est l’une des plus grandes figures. En attendant, l’ex-Président sud-africain se remet petit à petit de sa maladie, alors qu’il y a encore quelques semaines, il était donné pour mourant.