Mali : une opération militaire en cours contre les combattants d’AQMI

Selon le chef d’état-major des armées, l’amiral Edouard Guillaud, des combattants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ont été neutralisés cette nuit lors d’une opération militaire dans le désert malien. Elle serait toujours en cours.

Les forces françaises engagées au Mali poursuivent leur traque contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Interrogé par Europe 1 sur la situation du pays, l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major des armées, a affirmé qu’une opération militaire est actuellement en cours contre les éléments du groupe terroriste responsable de l’enlèvement de nombreux occidentaux.

Cette action militaire a débuté cette nuit dans le désert malien, pendant laquelle des armes ont été saisies et des membres d’AQMI « neutralisés », selon l’amiral Edouard Guillaud. « Cette nuit même, à 2H30 du matin, nous avons une opération spéciale contre un pick up dans le désert, à à peu près 200-250 kilomètres à l’ouest de Tessalit, donc en plein milieu du désert, où nous avons neutralisé un certain nombre de gens d’Al-Qaïda », a précisé le haut responsable.

L’officier général a également affirmé que le matériel récupéré au cours de cette opération « va parler d’une certaine façon ». A la question de savoir si l’opération était prévue, il a répondu : « Non ». « Nous agissons de deux façons, soit sur de grosses opérations comme il y a 15 jours Hydre, où nous sommes en chasse, soit sur réaction sur des tas de renseignements, dont beaucoup viennent de la population », a-t-il dit.

A propos des deux journalistes de RFI assassinés à Kidal, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, l’amiral Edouard Guillaud a assuré que tout le soutien nécessaire sera fourni aux enquêteurs sur place « et nous ferons tout pour exploiter tous les renseignements, d’un point de vue militaire, pour arrêter les auteurs dès qu’ils seront localisés ».