Mali : une base de l’ONU attaquée par des hommes armés à Tombouctou

Une base de l’ONU a été attaquée ce jeudi matin aux alentours de Tombouctou, dans le nord-Mali. Selon plusieurs témoins une fusillade serait aussi en cours.

Le nord-Mali de nouveau théâtre de violences. Des hommes armés ont attaqué une base de l’ONU aux alentours de Tombouctou, et une fusillade est en cours, ont déclaré des témoins et des sources militaires, rapporte l’agence de presse britannique Reuters. Un poste de contrôle de l’armée malienne a également été visé. Des témoins ont dit avoir vu plusieurs corps à l’extérieur de la base de l’ONU où stationnent des soldats nigérians.

Les groupes armés rodent toujours dans le nord-Mali alors qu’ils y ont officiellement été chassés suite à l’intervention des troupes françaises lorsqu’ils se sont emparés de la région en mars 2012, provoquant du même coup la chute d’Amadou Toumani Touré. Ces groupes sont pourtant loin d’avoir dit leur dernier mot et commettent régulièrement des attaques dans la région, notamment contre les casque bleus de l’ONU.

Sans compter que même la capitale Bamako n’est pas à l’abri des attentats terroristes. La dernière attaque en date, dans l’hôtel américain du Radisson Blu, considéré comme le plus huppé de la capitale malienne, est encore dans tous les esprits.

Pour de nombreux observateurs, le pays n’est pas encore apte à faire face au terrorisme qui peut le frapper à tout instant. Sans compter que le voisin burkinabè est aussi menacé par des attaques terroristes. Ce qui complique davantage la tâche des services de sécurité.