Mali : un imam tué par des hommes armés à Nampala

L’imam de Barkérou, un village proche de Nampala au sud du Mali, a été exécuté par des hommes. Selon un élu municipal, les auteurs de l’assassinat seraient des hommes d’Amadou Koufa.

Les attaques se multiplient au Mali. Quelques jours après l’attentat à l’hôtel Sévaré dans le nord du pays qui a fait treize morts, des terroristes présumés ont abattu l’imam de Barkérou, un village proche de la ville de Nampala. Selon un élu local, les auteurs de l’assassinat seraient des hommes d’Amadou Koufa, responsable de nombreuses attaques dans le sud et le centre du pays.

L’imam de Barkérou prénommé, Aladji Sékou, a été abattu le 13 août dernier, selon son neveu, Oumar Sékou, et un élu local. C’est seulement ce lundi que l’annonce de sa mort a été faite par son neveu qui affirme que « les jihadistes ont assassiné mon oncle parce que, pour eux, il est leur adversaire ». Ce jour là, les deux assaillants se sont rendus au domicile de l’iman avant de l’abattre par balles. Selon l’élu local, les terroristes ont tenté sans succès de rallier à leur cause l’imam du village.

Amadou Koufa, à l’origine de cet assassinat, se prénommerait Amadou Barry. Natif de Mopti, ce peul de 65 ans pourrait avoir des liens avec un groupe armé apparu au mois de janvier dernier au Mali sous le nom le Front de libération du Macina.

La situation au Mali se détériore de jour en jour surtout depuis l’attaque de Sévaré. En dépit de l’accord de paix paraphé en juin dernier, les terroristes commettent toujours des attaques dans le pays.