Mali : Sidiki Diabaté continue de faire pleurer avec « Anga di Allah mah »

Le chanteur malien Sidiki Diabaté, continue de faire vibrer la Toile avec sa musique, qui est suivie par des centaines de commentaires après chacune de ses publications. Son tube « Anga di Allah mah » (acceptons la volonté divine, en bambara) continue de faire pleurer les fans.

Alors qu’il attend son jugement en prison concernant l’affaire des violences contre son ex-compagne Mamacita, le chanteur malien continue d’entretenir la flamme chez ses fans. Alors que don tube « Anga di Allah mah » (acceptons la volonté divine, en bambara) continue de faire pleurer les fans, le jeune griot a récemment lance un autre hit : « I kana fin fô ».

Lâché par Universal Music, suite aux accusations de violences conjugales l’ayant conduit en prison, Sidiki Diabaté tente de faire son chemin tout seul. Le jeune griot n’hésite en effet pas à lancer de nouveaux tubes qui semblent beaucoup plaire aux amoureux de la musique malienne.

Son tube « I kana fin fô », publié il y a quelques jours, fait fureur sur la Toile. Il est repris un peu partout par les fans qui n’hésitent pas à le partager. Et dans la section commentaires, les messages d’encouragement ne manquent pas. Surtout qu’il se remet peu à peu de sa maladie, annoncée il y a quelque temps.

D’ailleurs, son ami guinéen, le chanteur Grand P a effectué le déplacement pour aller le voir en prison. Le musicien guinéen avait quitté le Burkina Faso, où il était en tournée, pour vite débarquer au Mali, et s’enquérir de l’état de santé de son collègue annoncé gravement malade.

Aujourd’hui, après « Anga di Allah mah », les fans de Sidiki Diabaté dansent sur « I kana fin fô », en attendant, certainement, la libération de leur idole.