Mali : Sidiki Diabaté a-t-il trompé le monde entier ? (vidéo)

L’œuvre attribuée à Sidiki Diabaté

Au vu des derniers évènements en date concernant Sidiki Diabaté, l’on est tenté de se poser la question de savoir si le chanteur malien n’a pas roulé le monde entier dans la farine.

Le nom de Sidiki Diabaté, jusqu’à ce que soit révélé le scandale de ce mois de septembre 2020, a toujours été rattaché à l’amour, la tendresse. Les chansons de ce jeune Malien ont retenti dans le monde entier, et ont été très suivies, du fait de leur particularité : la douceur, l’amour, la tendresse qu’elles véhiculent. Notamment de douces paroles gratifiées aux femmes.

« Qu’est-ce que je t’ai fait BB », « I love you », « Je suis désolé », « Fais-moi confiance ». Des tubes qui ont cartonné. De douces paroles qui auraient charmé le monde entier. C’est ce talent qui a d’ailleurs rapporté au chanteur deux disques d’or, entre autres distinctions. Il aura sans doute été difficile, pour tous ses fans, les mélomanes et amoureux de la belle musique, de se retrouver face à ce que l’on présente comme étant l’évidence : que leur idole, Sidiki Diabaté, serait en réalité, un « batteur de femme » d’une violence inouïe.

Des coups violents qui auraient quasiment détruit la vie de sa compagne Mariam Sow alias Mamasita, qui, durant des années, aurait souffert le martyre. Il aura fallu une dénonciation pour qu’un autre visage de celui qui a bercé et amadoué les femmes du monde entier soit présenté. Selon les résultats de l’enquête, l’apparemment doux a posé des actes dépassant l’imagination. Coups et blessures volontaires, séquestration, atteinte à la dignité humaine, tout y serait passé.

Selon la presse malienne, Sidiki Diabaté ne serait pas à son coup d’essai. Il aurait malmené beaucoup de ses copines. Quant à Mamasita, qui aurait avorté plus d’une dizaine de fois, avec la complicité de la mère du chanteur, elle aurait reçu le soutien de père qui se trouverait en Sierra Leone. Ce dernier, qui demande à la justice malienne de faire son travail, dit tenter de rejoindre le Mali et assister sa fille. Dans un message audio à lui attribué, le père de Mamasita était en pleurs.

A lire : Sidiki Diabaté serein malgré tout