Mali : vers un retour de la paix à Ménaka ?

Afin que la ville de Ménaka au Mali, en proie à des violences, depuis plusieurs semaines, retrouve la paix, les différents mouvements armés du nord, les représentants du gouvernement de Bamako ainsi que la médiation internationale se sont réunis à Alger, ce vendredi, pour signer un accord.

Les violences à Ménaka au Mali sont en passe de s’arrêter. En effet, un accord a été trouvé, ce vendredi 5 juin 2015, dans la capitale algérienne afin que les mouvements armés quittent la ville, et que le calme revienne. Cet accord stipule que la Mission des Nations Unies au Mali prendra le contrôle sécuritaire de la ville, les Mouvements de la Coordination des mouvements de l’Azawad devront rester à la périphérie de la ville et les soldats de l’armée malienne devront rester dans la ville.

Cet accord n’est pas du goût de tous. Ainsi, pour le leader du mouvement pro-Bamako Gatia, la médiation devrait essentiellement se pencher sur l’accord de paix au nord du Mali et non sur Ménaka. « Les populations de Ménaka ne se plaignent pas. Par contre toutes les populations de la région de Tombouctou sont meurtries et déplacées. La médiation doit s’occuper d’eux », a-t-il précisé au micro de RFI.

Pour la Coordination des mouvements de l’Azawad, cet accord est acceptable, car toutes parties retournent à leur position. Ce qui « constitue un acquis dans ce document-là. De ce fait, elle s’engage à respecter l’accord, en promettant d’arrêter d’attaquer la ville ainsi que d’autres villes du nord du pays.

La localité de Ménaka est tombée, fin avril dernier, entre les mains des groupes armés pro-gouvernement malien. Depuis, des violences font rage entre les différents mouvements armés du nord pour prendre le contrôle de la ville. Ménaka va-t-elle retrouver son calme ?