Mali : libération des responsables politiques interpellés après le putsch

Les neuf responsables politiques maliens détenus à la suite du coup d’Etat militaire du 22 mars ont été libérés jeudi, a déclaré à l’AFP le capitaine Moussa Dindo, proche de la junte qui a transféré le pouvoir aux civils. « Conformément à nos engagements, nous venons de libérer tous les détenus », a-t-il indiqué. Ces personnalités et anciens ministres du régime déchu d’Amadou Toumani Touré, parmi lesquels celui des Affaires étrangères, Soumeylou Boubèye Maïga, et le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, étaient détenus au camp militaire de Kati, près de Bamako, quartier général des putschistes.