Mali : les médiateurs de la Cedeao à Bamako

Les médiateurs de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), l’Ivoirien Ali Coulibaly et le Burkinabé Djibril Bassolé ont fait ce mercredi le déplacement à Bamako, la capitale du Mali, pour rassurer les autorités maliennes quant à leurs intentions sur l’intervention militaire prévue au Nord-Mali pour y déloger les islamistes. Ils « ont employé un ton rassurant pour signifier que la Cedeao ne venait pas en guerre contre le Mali et son armée, et que c’était désormais aux autorités et aux institutions maliennes de prendre leurs responsabilités pour régler la crise au nord », précise RFI. Ces derniers jours, la confusion a régné entre la volonté du président de transition Dioncounda Traoré de s’appuyer sur la Cedeao et celle du Capitaine Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars, de rejeter l’aide militaire de la communauté ouest-africaine. Finalement, ces derniers se sont mis d’accord pour une collaboration étrangère purement logistique.

Lire aussi :

 Crise au Mali : Dioncounda Traoré réclame l’aide de l’ONU