Mali : Les femmes journalistes peinent à trouver leur place

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à exercer le métier de journaliste au Mali. Mais elles sont encore sous-représentées dans cette profession dominée par les hommes.

Le journalisme attire beaucoup de femmes au Mali où cette profession est exercée en majorité par les hommes. Elles mènent un combat pour être reconnues au même titre que leurs confrères. Selon Aminata, journaliste au quotidien Les Echos, « dans le monde de la presse lorsqu’on est une femme il faut toujours se battre pour être parmi les meilleures, il faut toujours se cultiver sinon on ne trouve pas de place ».

Dans la presse, les femmes sont, comme les hommes, souvent amenées à terminer leur travail tard le soir. « Il nous faut beaucoup de courage car il arrive que nous finissions le travail à 1h du matin, le temps de surveiller l’imprimerie etc. Il faut avoir un mari compréhensif pour pouvoir s’en sortir », raconte Dado Camara, journaliste d’une quarantaine d’année.

Pour sensibiliser les journalistes et éditeurs de l’image sur les conditions de travail des femmes journalistes du Mali, un atelier a été organisé du 16 au 17 août 2011 à la maison de la presse du Mali. Un évènement encourageant pour inciter les patrons à recruter davantage de femmes.