Mali: le président IBK déclare la « guerre contre Ebola »

Contre certaines accusations de la population et de la presse qui critiquaient un manque de rigueur dans le confinement des patients atteints d’Ebola après une propagation du virus à plusieurs personnes, le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a voulu montrer sa détermination. Le chef d’Etat malien a visité des centres de lutte contre la fièvre hémorragique Ebola à Bamako et s’est déplacé à la frontière guinéenne, ce lundi, rapporte le JournalduMali.com.

Lire sur le sujet: Ebola au Mali : « Personne ne doit échapper au contrôle », selon IBK