Mali : Le Président accuse les rebelles maliens d’être soutenus par Aqmi

Dans une interview au quotidien français Le Figaro, le Président malien, Amadou Toumani Touré, accuse les rebelles du nord-est du Mali, le MNLA, d’être soutenus par des groupes terroristes islamistes comme Al-Qaida au Maghreb islamique : « nous savons que le contingent le plus important du groupe était composé essentiellement de gens d’Aqmi. L’implication d’Aqmi est importante dans ce conflit tout comme celle du groupe islamiste touareg Ansar dine d’Iyad ag Ghali ». Mais ATT confirme aussi dans cette interview qu’il compte bien organiser les élections, comme prévu le 26 avril prochain, afin de laisser sa place après deux mandats.

Lire l’interview complète sur le site du Figaro