Mali : le Parlement saccagé, un mort et plusieurs blessés (photos)

Au Mali, une foule en colère, qui a répondu à l’appel du mouvement du 5 juin, a déferlé sur le Parlement qui n’a pas échappé à la furie des manifestants qui ont en effet saccagé l’Assemblée nationale de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Mécontent de la gestion du pays par le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta «IBK», le peuple malien était pour la troisième fois dans la rue. Des milliers de manifestants ont pris d’assaut le boulevard de l’indépendance l’épicentre de la contestation contre le régime d’IBK où ils ont même effectué leur prière de ce vendredi.

À l’appel du mouvement du 5 juin, qui exige la démission du Président malien Ibrahim Boubacar Keïta, ces manifestants déchainé qui ont lancé la désobéissance civile, se sont dirigés vers l’Assemblée nationale, qu’ils ont complètement saccagée.

D’autres manifestants se sont dirigés vers la télévision malienne (ORTM), mais aussi à la devanture de la cité administrative. Au moins une personne a été tuée, ce vendredi, lors de cette manifestation de désobéissance civile à Bamako et plusieurs blessés, a-t-on appris de source hospitalière.