Mali : le ministre des Affaires étrangères dénonce les tensions à Kidal

Tiéman Coulibaly, le ministre des Affaires étrangères du Mali, a dénoncé samedi les tensions à Kidal, fief des Touaregs, pointant du doigt ceux qui empêchent le retour de l’armée malienne dans le pays. A quinze jours de l’élection présidentielle, il a appelé à mettre fin aux « provocations ». « Le retour de l’administration à Kidal est en train de se faire progressivement, il ne faut pas s’attendre à ce que cela soit facile. Il y a des gens à Kidal qui s’opposent aux accords qui ont été signés. Il y a des gens qui veulent saboter le processus et qui tous les jours posent des actes de provocations contre l’armée nationale et l’armée française », a déclaré Tiéman Coulibaly à l’AFP.