Mali : le ministre de la Défense démissionne, Bah N’Dao le remplace

Soumeylou Boubèye Maïga, le Ministre malien de la Défense, a démissionné mardi soir, après la lourde défaite de l’armée malienne face aux rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), à Kidal. Il a été succédé par le colonel Bah N’Dao.

Il fallait s’y attendre. Une semaine après la lourde défaite de l’armée malienne face aux rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) à Kidal, le Ministre malien de la Défense Soumeylou Boubèye Maïga, a démissionné mardi soir.

« Le Ministre malien de la Défense a présenté sa démission qui a été acceptée », a souligné un porte-parole de la présidence. Le Président Ibrahim Boubacar Keita avait plus tôt indiqué que le gouvernement n’avait jamais donné son feu vert à l’offensive de Kidal et qu’une enquête avait été ouverte. Il a été remplacé par le colonel-major Bah N’Dao. « Le Président de la République, sur recommandation du Premier ministre, a nommé Bah N’Dao ministre de la Défense », a déclaré dans la soirée un représentant de la présidence sur l’ORTM, la télévision publique.

Ba N’Dao, colonel-major, est un officier retraité de l’armée de l’air, diplômé de l’École de guerre de Paris. Il est aussi l’ancien aide de camp de l’ex-Président malien, le général Moussa Traoré. Sa tâche sera titanesque dans le contexte de tensions actuel que connait le pays, notamment à Kidal, où les combats peuvent reprendre à la moindre étincelle.