Mali : le gouverneur de Kidal de retour dans sa commune

Le colonel Adama Kamissoko, gouverneur de Kidal, localité du nord-Mali, fief des Touaregs, est rentré jeudi dans sa commune pour préparer l’élection présidentielle du 28 juillet au Mali. « Je suis heureux de regagner mon poste, la priorité est évidemment l’organisation de la présidentielle », a-t-il déclaré à l’AFP avant son départ de l’aéroport de Bamako. « J’espère que tout se passera bien», a-t-il ajouté. La ville de Kidal était le principal point de discorde ente les rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et Bamako. Après la libération du nord-Mali par les troupes françaises et tchadiennes, la rébellion, qui avait le contrôle de la ville, avait refusé que l’armée malienne y pénètre. Finalement un accord signé à Ouagadougou a mis fin à cette brouille entre les deux camps, permettant aux soldats maliens de fouler à nouveau le sol de Kidal. Mais la hache de guerre est loin d’être enterrée entre l’armée malienne et le MNLA. Entre les deux parties, les tensions sont toujours vives au sein de la localité.