Mali : le gouvernement confiant pour les législatives

Le gouvernement malien a « bon espoir » que les législatives se tiennent le 24 novembre dans tout le pays, en dépit de l’insécurité persistant dans le nord du pays, où les deux journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été récemment tués, a affirmé Cheick Oumar Diarrah, ministre de la Réconciliation et du Développement du Nord, dans un entretien accordé à trois médias français : RFI, TV5Monde et France 24. « Nous pensons que les choses peuvent s’améliorer pour ce qui concerne les élections législatives d’ici le 24 novembre », a déclaré le ministre malien.