Mali : la police démantèle un réseau de pédophilie et de corruption de mineurs

Illustration

Le commissariat du 3e arrondissement de Bamako a réalisé un impressionnant coup de maitre cette semaine. Un important réseau de pédophilie et de corruption de mineurs composé d’adolescents de 13 à 17 ans a été démantelé.

Le groupe, constitué d’une quinzaine de jeunes, dont l’âge est compris entre 13 et 17 ans, est accusé de nombreux faits. Traite de personnes, attentat à la pudeur, incitation à la débauche et corruption des mineurs, sont quelques-uns de leurs domaines de spécialisation. Le démantèlement de ce réseau très actif n’a été possible que grâce à la réactivité des agents de la Brigade de Recherche (BR). Ces derniers ont réussi une infiltration du réseau, fortement soutenus par des volontaires de la localité soucieux de mettre fin aux agissements du groupe.

Les détails

Grâce aux témoignages, les forces de l’ordre ont découvert que des adultes déboursaient des sommes comprises entre 5 000 et 50 000 FCFA pour s’assurer le consentement des jeunes recrues. Pour l’heure, les résultats d’enquête n’ont pas encore mis en lumière ces clients du réseau de pédophilie. Cependant, les premiers échos font mention de hauts cadres maliens et d’un homme blanc non encore identifiés. Les populations de la commune II du district de Bamako se disent très satisfaites de la mise aux fers des acteurs de cette activité obscène.

Les 15 jeunes mineurs arrêtés ont, suite aux interrogatoires menés par les forces de l’ordre, fait de nombreuses révélations. Ils bénéficiaient d’enseignements relatifs à l’homosexualité dans des cliniques de la capitale malienne. Après avoir donné leur consentement, ils recevaient des gels intimes et autres médicaments censés inhiber progressivement leurs hormones masculines de même que leur virilité. Il est d’ailleurs possible d’avoir un aperçu de ces éléments largement relayés sur les réseaux sociaux.

Abdoulaye Djiré, commissaire du 3e arrondissement, assure que les enquêtes se poursuivent pour démanteler toutes les ramifications de ce réseau de pédophilie et de corruption de mineurs.