Mali : l’Unesco restaure les mausolées de Tombouctou

La ville de Tombouctou au Mali a été détruite depuis l’occupation des groupes armés dans le nord du Mali. L’Unesco a lancé depuis deux mois, des travaux de restauration des mausolées des Saint de Tombouctou, annoncé ce jeudi l’institution.

Tombouctou, ville du nord du Mali est aux mains des djihadistes depuis 2012, une partie du patrimoine culturel cette ville a été détruite ou abîmé. Les mausolées des Saints de Tombouctou qui font parties du patrimoine culturel mondial de l’Unesco n’ont pas échappé aux assauts des djihadistes. En janvier dernier, les djihadistes ont été chassés de la ville. De ce fait, l’Unesco a entamé des travaux de restauration des mausolées de la ville.

Plusieurs maçons sont à pied d’œuvre, afin de rendre tout son charme à la ville de Tombouctou. Depuis le début des travaux de restauration, deux des mausolées de Saints détruits par les djihadistes ont été restaurés. Pour Lazare Eloundou Assomo, représentant de l’Unesco au Mali et initiateur du projet de restauration, qui s’est confié à RFI, « en détruisant ces mausolées, on détruit l’histoire, et la reconstruire c’est leur redonner leur dignité et contribuer à la paix.

Les populations de Tombouctou sont très impliquées dans ce projet de restauration. Près de 140 emplois ont été créés afin de rénover les lieux culturels de la ville. Le projet compte rénover 14 mausolées, cependant pour le moment, le financement n’est pas au rendez vous.

Une opération qui enchante les habitants de la ville, conscient d’avoir perdu une partie de leur histoire avec ces destructions par les groupes armés. Tombouctou ou la ville des 333 Saints est en passe de retrouver sa splendeur d’antan.