Mali : l’opération Serval prolongée

L’assemblée nationale française a voté dans la nuit de lundi à mardi la prolongation de l’intervention française au Mali, rapporte l’AFP. Comme le prévoit l’article 35 de la Constitution, est soumise au vote des parlementaires toute opération militaire extérieure d’une durée de plus de quatre mois.
Ceci survient quelques jours avant le vote d’une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU pour la transformation de la mission internationale de soutient au Mali sous conduite africaine (Misma), en mission de stabilisation de l’ONU.