Mali : l’opération serval déstabilise le trafic de drogue

L’intervention militaire française au Mali a désorganisé la nébuleuse islamiste dans le pays, selon RFI. Le site ajoute également que l’intervention a déstabilisé le trafic de cocaïne, l’un des business les plus rentables dans cette zone sahélienne. Les routes traditionnelles sont en partie interrompues, mais le trafic continue malgré tout. Les trafiquants arabes du Telemsi ont mis leurs marchandises à l’abri. Les stocks, un temps gardés dans Gao, ont rejoint des caches au milieu des dunes et des massifs rocheux. Le site note aussi que les trafiquants payent des droits de passage aux mouvements islamistes qui contrôlaient le nord en 2012, un droit de passage évalué à 10% de la valeur globale de la cargaison.