Mali : l’armée poursuit son offensive contre les terroristes

Les Forces armées maliennes
Les Forces armées du Mali

Une opération dite de reconnaissance offensive des forces armées maliennes, dans les localités de Diallassagou et Diamwéli, a permis de neutraliser au moins douze présumés.

C’est à l’Ouest de Bankass, dans la région de Bandiagara, que l’armée malienne a effectué une toute nouvelle opération de sécurisation. Au cours d’une reconnaissance offensive, le 24 mai 2022, «les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont vigoureusement réagi à des attaques terroristes dans les zones de Diallassagou et Diamwéli, respectivement situées à 38 et 40 km à l’ouest de Bankass», a indiqué l’état-major général des armées maliennes, dans un communiqué.

Faisant le bilan des opérations, le colonel Souleymane Dembelé, chef de la DIRPA (Direction de l’Information et des relations publiques des armées), a détaillé que «12 terroristes ont été neutralisés, 01 PM, des fusils de chasse, 09 motos et une somme d’argent récupérés». La DIRPA a jouté qu’au niveau de la zone Sud, «les priorités opérationnelles ont porté sur l’intensification de la recherche de renseignements sur les ressortissants italiens enlevés le 19 mai dans la zone Sincina, région de Koutiala».

Notons que c’est dans cette zone située non loin de la frontière avec le Burkina Faso que trois Italiens ont été enlevés le week-end dernier, par des hommes armés non identifiés. Il s’agit d’un couple Italien avec leur enfant. Parmi les personnes enlevées, figurait aussi ressortissant togolais. «Les actions de recherches de renseignements, de surveillance, de poursuite et de neutralisation des terroristes dans les sanctuaires se poursuivront, et leurs interpellations dans les zones urbaines continueront», a rassuré l’état-major général des armées maliennes.

A lire : Mali : l’armée annonce avoir neutralisé 86 terroristes et perdu 4 soldats