Mali : arrestation de l’ex-ministre de la Défense

L’ancien ministre malien de la Défense, le général Yamoussa Camara, a été arrêté ce jeudi, dans le cadre de l’enquête sur la découverte d’une fosse commune contenant les corps de 21 parachutistes en décembre dernier à Diago, près de la capitale Bamako.

Après la mise aux arrêts, en novembre dernier, dans le cadre des enquêtes sur les disparitions, du général Amadou Sanogo, responsable du coup d’Etat de mars 2012, l’ancien ministre malien de la Défense, le général Yamoussa Camara, a été arrêté ce jeudi, dans le cadre de l’enquête sur la découverte d’une fosse commune contenant les corps de 21 parachutistes en décembre dernier à Diago, près de la capitale Bamako.

Selon la télévision malienne, l’ancien ministre a été inculpé de tentative de meurtre. Plusieurs soldats maliens avaient disparu lors d’un « contre-coup d’Etat » raté en avril 2012, mené par des fidèles de l’ex-Président Amadou Toumani Touré. A l’époque, la télévision d’Etat avait dénoncé les « bérets rouges », des parachutistes partisans de Toumani Touré, les présentant comme des « mercenaires ».

« Yamoussa Camara a tenté d’étouffer cette affaire en faisant croire que certains de ces parachutistes avaient été envoyés en renfort dans le Nord et en espérant qu’on pense qu’ils étaient morts au combat (…). On a découvert une lettre avec sa signature et il a été arrêté », a expliqué un responsable militaire, ce jeudi à Bamako..

Les corps des parachutistes ont été découverts dans une fosse commune début décembre 2013 dans le village de Diago, près de Kati, ville de garnison à 30 km au nord de la capitale.