Mali : arrestation d’un proche du général Sanogo

Alors qu’Amadou Haya Sanogo a été promu général, l’un de ses proches vient de se faire arrêter. Il s’agit du colonel Youssouf Traoré. Que cache cette arrestation ?

Le colonel Youssouf Traoré, l’un des leaders de la mutinerie du 22 mars 2012 ayant abouti au renversement du régime du Président Amadou Toumani Touré a été arrêté. Son arrestation demeure pour le moment non confirmé par le porte-parole de l’armée et remonterait à plusieurs jours.

Tentative d’empoisonnement envers Sanogo ?

Le colonel Abdoulaye Youssouf Traoré est accusé de fomenter un coup contre l’ex-chef de la junte, de vouloir l’empoissonner. Les tensions entre le général Sanogo et le colonel Abdoulaye Youssouf Traoré semblaient vives, surtout avec la décision prise par le chef de la junte de se débarrasser de certains de ses proches, en les mutant dans différentes unités de l’armée. Une décision qui n’est pas du goût du colonel, estimant n’avoir pas été récompensé à hauteur de son degré d’implication dans le putsch. Son énervement lui a sans doute valu un emprisonnement. Le colonel Youssouf Traoré ne serait pas seul, deux autres soldats seraient aussi en prison. Youssouf Abdoulaye Traoré devenu colonel en faveur du coup d’état était radié de l’armée pour désertion après un long séjour à Paris sans permission.

Les responsables militaires invoquent, pour justifier l’arrestation du colonel Youssouf Traoré, une faute. Un proche du général Sanogo a déclaré à RFI que « l’armée a ses règles, ses lois et quand vous commettez une faute, on vous sanctionne ». Il nie le fait que le colonel Youssouf Traoré ait été arrêté parce qu’il souhaite prendre la place du général Sanogo.

Quoiqu’il en soit, cette arrestation suscite beaucoup d’interrogations au sein de la population malienne. Certains se demandent s’il n’existe pas une tentative de déstabilisation à l’encontre d’Amadou Haya Sanogo. Affaire à suivre.