Mali : Aminata Boré souhaite une généralisation du réveillon littéraire

La célébration des fêtes de fin d’année se déroule généralement dans une ambiance teintée de boissons et de forte musique. L’Association ‘’Lire pour Exister’’ a essayé le 27 décembre 2019, le premier réveillon littéraire sous la houlette de sa présidente, Aminata Boré.

Depuis sa création en 2013, l’Association « Lire pour Exister » œuvre pour la promotion du livre, afin d’initier les jeunes Maliens aux joies de la lecture. Sa présidente, l’écrivaine Aminata Boré, veut que le Mali soit l’une des nations qui s’illustrent les plus en littérature d’ici 2030. Pour elle, il urge que chaque quartier ou école ait sa bibliothèque afin de favoriser l’accès aux livres. Et dans le cadre des festivités de fin d’année 2019, elle a organisé ce qui deviendra sans doute, le réveillon littéraire.

Fêter avec les livres

La cérémonie s’était déroulée au Magestic Palace de Bamako, dans une belle ambiance. Plutôt que de faire la fête dans les discothèques et autres hauts lieux de distraction, Aminata Boré a proposé de fêter en compagnie des livres. Selon les explications contenues dans son discours, le Réveillon Littéraire est une activité dont l’objectif est de redorer l’image du livre auprès des Maliens. Bien que la manière soit peu commune, l’initiatrice du projet pense que les jeunes doivent trouver de nouvelles façons de fêter le réveillon.

Et pour intégrer son association, aucune souscription financière n’est requise. Chaque postulant doit simplement faire don de 2 livres pour valider son admission. Les couples, quant à eux, doivent offrir 3 livres. Les livres collectés permettront d’équiper une bibliothèque à offrir à une école publique défavorisée du second cycle.