Mali : 72 000 déplacés vivent dans des conditions déplorables

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé vendredi dans un communiqué que près de 72 000 personnes déplacées dans le nord du Mali vivent dans des « conditions d’extrême précarité », lit-on sur afriquinfos. « Ils ont besoin de soins au plus vite, et les prisonniers doivent tous pouvoir être visités. Les déplacés et les communautés qui les accueillent sont parfois dans une situation très critique », a indiqué Juerg Eglin, chef de la délégation régionale du CICR à Niamey, qui couvre le Mali et le Niger.