Mali : 2 milliards de FCFA pour remettre à niveau l’armée

Le ministre malien de la Défense a annoncé le début d’une vaste opération de remise à niveau de l’armée.

Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a annoncé l’ouverture d’une formation en interne de quelques milliers de militaires. Cette opération s’ajoute à celle des hommes de troupe actuellement assurée par les instructeurs de pays issus de l’Union européenne.

Depuis 2008, les militaires maliens n’ont bénéficié d’aucune formation professionnelle alors qu’elle fait partie des fondamentaux de n’importe quelle armée.

Cette formation, qui se déroule actuellement, concerne plusieurs domaines tels que l’infanterie, les blindés et les transmissions. En raison de l’instabilité dans le nord du pays, l’un des cycles de formation est intitulé : « face au risque terroriste ».

Ce sont donc près de 8000 militaires, tout corps confondus, qui sont concernés par cette mesure qui a également pour but d’élaborer un véritable plan de carrière au sein de l’armée malienne. Ainsi, les capitaines ne pourront plus être nommés généraux sans avoir réussi au préalable leur passage dans une école militaire. C’est ce qui s’était produit pour le capitaine Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012, qui avait été promu général sous Traoré.

Le coût financier de l’opération, pioché dans le budget national, est de 2 milliards de FCFA, soit un peu plus de 3 millions d’euros.