Malawi : sept personnes soupçonnées de sorcellerie brûlées vives

Au Malawi, une foule a brûlé vives sept personnes soupçonnées de trafic d’os humains, souvent utilisés dans des pratiques de sorcellerie

Au Malawi, la police a déclaré, ce mercredi 2 mars 2016, qu’une foule a brûlé vives sept personnes soupçonnées de trafic d’os humains, souvent utilisés dans des pratiques de sorcellerie.

Les victimes ont été trouvées en possession d’os humains et la foule a décidé de les brûler avec de l’essence. Les faits se seraient déroulés mardi, dans le district de Nsanje, dans le sud du Malawi. Selon un chef local, des villageois ont commencé à avoir des soupçons en observant les faits et gestes de l’une des sept personnes qui portait un sac contenant des os.

L’homme a été poursuivi et arrêté. Il aurait confirmé que son sac contenait des os humains et c’est à ce moment là que la foule a commencé à se rassembler et à brûler un par un les sept personnes soupçonnées. La police n’a procédé à aucune arrestation, mais elle a ouvert une enquête pour déterminer l’origine des os. Elle a remis les corps à la morgue d’un hôpital local, où ils attendaient d’être identifiés par des proches.