Mahaleo for ever – Tsy misy ny doria

Le groupe Mahaleo vient de perdre deux de ses membres ces derniers jours, Fafa à la voix inoubliable le 20 octobre et Dadah le poète auteur-compositeur prolifique le 3 novembre. L’équipe de Laterit productions partage la grande tristesse de Dama, Bekoto et Charle, de leurs familles et des fans. Après la veillée au Palais des Sports aujourd’hui, les obsèques de Dadah auront lieu Jeudi 7 novembre à 9h, la cérémonie religieuse au temple FJKM Katedraly d’Analakely avant l’inhumation dans le caveau familial à Betafo (Antsirabe).

Nous avons appris à connaître le groupe culte de Madagascar lors du tournage du film « Mahaleo » de Paes & Rajaonarivelo, qui fait un portrait de l’île à travers la poésie de leurs chansons et l’engagement de leurs vies quotidiennes. Ils ont continué à accompagner notre vie depuis, comme celle de beaucoup de Malgaches. En 2007, nous les avons à nouveau filmés lors de leurs 2 concerts historiques à l’Olympia. En 2011, nous avons publié le livre d’entretiens avec Fanny Pigeaud.

Pour (re)découvrir l’histoire du groupe depuis 1972 dans des entretiens avec Fanny Pigeaud dans le livre Mahaleo 40 ans d’histoire(s) de Madagascar.

Un hommage en France sera organisé prochainement, vous pouvez nous contacter pour être tenu au courant ou vous y associer.

TSY MISY NY DORIA

Hiara-hiaina ny andro androany
ho toy ny andro farany
Hiara-higoka izay mety ho mamy
mandra-pahalefin’ny tarany

Ny maso hikimpy tsy hahita
Ho tapitra ny fofonaina
Hanenenana izay tsy vita
fa raha any ankoatra tsy ho ilaina

Satria ny vintana sy anjara
no mamaritra ny dia
Ny hoavy tsy voatery
ho tonga lafatra
satria tsy misy ny doria

Ny ampitso fanontaniana
Mety ho vatana mangatsiaka
Hiara-hioty
izay zava-tiana
dieny mbola eo anilany

Satria ny vintana sy anjara
no mamaritra ny dia
Rahampitso
ny lalantsika mety hizara
satria tsy misy ny doria

Satria ny vintana sy lahatra
mety hamaritra ny dia
Rahampitso
ny lalantsika mety hizara
satria tsy misy ny doria

RIEN N’EST ETERNEL

Vivre ensemble ce jour, cette heure
comme si c’était la dernière
Savourer intensément sa douceur
Jouir de l’ultime rai de lumière

Nos yeux se fermeront à jamais
Un jour notre souffle s’arrêtera
On regrettera ce qu’on n’a pas fait
Ce sera inutile dans l’au-delà

Car c’est le sort et le destin
qui dessinent notre chemin
L’avenir pourrait
se montrer cruel
Car rien est éternel

Le futur restera un mystère
Nos corps finiront en cadavres glacés
Il faut cueillir
nos passions éphémères
tant qu’elles sont à notre portée

Car c’est le sort et le destin
qui dessinent notre chemin
Demain,
nos routes pourraient se séparer
Car rien n’est éternel

Car c’est le sort et la destinée
qui dessinent notre trajet
Demain,
nos routes pourraient se séparer
Car rien n’est éternel