Madjid Bougherra veut gagner la Coupe Arabe : « Nous voulons le trophée »


Lecture 2 min.
Madjid Bougherra
Madjid Bougherra

L’Algérie affronte la Tunisie, ce samedi, dans le cadre de la finale de la 10ème édition de la Coupe Arabe des nations. Un derby maghrébin très attendu, d’autant plus que l’Algérie ambitionne d’inscrire son nom, pour la première fois, au palmarès de cette compétition. Présent en conférence de presse à la veille de cette finale, le sélectionneur algérien, Madjid Bougherra, a indiqué qu’il ne pense à aucun autre scénario qu’à la victoire.

Après avoir écarté le Maroc (2-2, tab 5-3) et le Qatar (2-1), l’Algérie est désormais très proche de son objectif,  remporter la Coupe Arabe des nations. Les hommes de Madjid Bougherra vont affronter la Tunisie, ce samedi 17 décembre (15h00 GMT), au stade Al Bayt d’Al Khor, à 50 kilomètres de Doha (Qatar), pour le compte de la finale. « Cette compétition était longue. On a fait un petit parcours, avec des confrontations élevées face à l’Égypte, au Maroc, au Qatar, maintenant la Tunisie… Mais ce n’est pas la finalité. Désormais, on est à une marche de ce trophée et c’est notre objectif absolu », a déclaré le sélectionneur algérien, Madjid Bougherra.

« L’Algérie et la Tunisie se connaissent et nos confrontations sont toujours serrées. Dans cette Coupe Arabe, les Tunisiens ont mérité d’être là, ils ont fait un très beau parcours. C’est une fierté pour le Maghreb que nous soyons tous deux en finale. Cette finale ressemblera davantage à notre match face au Maroc, avec deux équipes qui se connaissent. Les Tunisiens ont beaucoup d’expérience de compétition, ils vont toujours loin en CAN. Les deux équipes n’ont pas de secret l’une pour l’autre. La Tunisie a commencé en 4-3-3 face à l’Égypte et on sait que, à l’accoutumée, ils jouent aussi en 4-2-3-1. Même s’ils passent à 3 derrière, comme ce fut le cas face aux Pharaons, leur schéma sera un peu différent de celui du Qatar », révèle-t-il.

« Nous les avons analysés de A à Z et l’on sait d’ailleurs que leur défenseur central est blessé. C’est bien d’avoir joué face à une défense à 3 avec le Qatar, mais la Tunisie ressemblera davantage au Liban, qui jouait dans un 3-4-3 particulier et plus similaire au leur. Quoi qu’il en soit, nous sommes prêts à tout affronter. Je ne pense à aucun autre scénario qu’à la victoire, c’est normal. On joue chaque match comme une finale et, surtout, on ne veut pas avoir de regrets. Être arrivé en finale, c’est positif, mais nous sommes des compétiteurs. À la fin, on ne retiendra que le vainqueur, donc nous voulons le trophée ! », a-t-il a ajouté.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter