Madagascar : retour difficile au pays pour Marc Ravalomanana

L’ex-président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis son renversement en 2009 par Andry Rajoelina, a promis ce mercredi de rentrer à Madagascar malgré l’opposition de l’armée et de la police, rapporte Le Figaro. « Je rentre, sans condition, pour faire la paix, par choix de la démocratie contre la tyrannie et pour aider au début d’un dialogue entre Malgaches, pour assurer que personne ne puisse plus jamais s’emparer du pouvoir à Madagascar de manière unilatérale et violente », a-t-il déclaré. Cet éventuel retour de l’ancien chef d’Etat a été soutenu par la Communauté de développement d’Afrique Australe (SADC). Réunie lors d’un sommet dimanche en Afrique du Sud, elle a demandé au régime malgache de permettre le retour des réfugiés politiques, « y compris M. Marc Ravalomanana ». Les dirigeants d’Afrique Australe ont par ailleurs approuvé la feuille de route « qui doit ramener Madagascar à l’ordre constitutionnel ».