Madagascar : Rajeolina est sûr que son candidat sera le prochain Président

Dans une interview accordée au journal Le Monde, le Président de transition Andry Rajoelina affirme que son candidat Hery Rajaonarimampianina sera le vainqueur de la Présidentielle face à Jean-Louis Robinson, soutenu par son rival Marc Ravalomanana, qu’il a renversé en mars 2009.

Le Président de transition malgache Andry Rajoelina est confiant pour l’issue des résultats de la Présidentielle malgache. Dans une interview accordée au journal Le Monde, il a déclaré être sûr que c’est le candidat qu’il soutient, Hery Rajaonarimampianina, qui remportera le scrutin. Ce dernier est en confrontation au second tour avec Jean-Louis Robinson, soutenu par Marc Ravalomanana, renversé en mars 2009 par Andry Rajoelina. « L’ancien Président Marc Ravalomanana a fait campagne pour Robinson Jean Louis, et celui-ci a obtenu 21 %. De notre côté, nous avions dix candidats. Si on fait le calcul, nous arrivons à près de 55 %. Le candidat que je soutiens sera le nouveau Président de Madagascar….», a déclaré Andry Rajoelina.

Le Président de transition malgache explique également au Monde pourquoi il a apporté son soutien à Hery Rajaonarimampianina. « Je ne pouvais pas soutenir officiellement un candidat au premier tour, car ma mouvance avait plusieurs candidats. Je voulais qu’il y ait une égalité de chance. Mais dans la coulisse, j’ai soutenu Hery Rajaonarimampianina. J’ai donné des consignes. Mes ministres l’ont soutenu ». Pour Andry Rajoelina, il ne fait pas de doute que son candidat est l’homme qu’il faut pour redresser la situation de son pays. Selon lui, « pour le second tour, c’est désormais clair : Hery Rajaonarimampianina est le candidat de la mouvance Rajoelina, le candidat de la révolution. On connaît désormais les forces des uns et des autres, et je suis assez fier et satisfait, car la révolution à Madagascar s’est traduite dans les urnes.»

Cette Présidentielle est censée sortir le pays de la grave crise dans laquelle il est englué depuis le renversement de Marc Ravalomanana, exilé en Afrique du Sud. Selon les derniers statistiques de la Banque mondiale, plus de 90% des Malgaches vivent avec moins de 1 dollar par jour. Ces dernières années, la pauvreté aurait même fortement augmenté. Les défis sont donc immenses pour le prochain Président de la Grande île qui va devoir aussi remettre sur les rails l’économie en panne. Il va aussi devoir convaincre les bailleurs de fonds, principaux pourvoyeurs de l’île, de revenir. Reste à savoir si le prochain chef d’Etat sera apte à prendre en main tous ces chantiers dont l’avenir de la Grande île dépend.